Remedios….l’autre ville coloniale

Loin de la renommée de Trinidad, la jolie petite ville de Remedios marque une étape de charme entre Santa Clara et les Cayos du Nord.

https://visitesfabienne.org/wordpress/les-cayos/

https://visitesfabienne.org/wordpress/les-cayos/

 

A quelques kilomètre des plages magnifiques de Cayo Santa Maria, ce joyau colonial naquit au début du XVIe siècle. Le Senor Figueroa, un noble espagnol fonda cette petite cité à 9km à l’intérieur des terres,à l’abri des raids pirates.

Elle s’articule autour d’une place typique de l’urbanisme hispanique. Des maisons colorées et une jolie église baroque entourent un petit jardin central. Cette place centrale, la place Marti (anciennement Isabel II) tient son originalité au fait que deux églises la bordent et non une. L’une est aujourd’hui convertie en atelier de restauration. L’autre baroque sert encore de paroisse.

Autre originalité, les rues au tracé irrégulier qui convergent vers la place. Pour le reste, on retrouve le même charme surrané qu’à Trinidad.

Mais loin de la ville musée figée dans le passé, Remedios lutte pour retrouver sa place de capitale provinciale. L’effervescence sympathique qui y règne doit autant aux multiples chantiers qu’à l’activité locale.

Quelques touristes s’y déplacent en bicytaxi et profitent de l’offre importante de casas particulares et auberges de charme. Un joli remède à la grosse machine des hôtels de plage voisins et aux circuits archi touristiques de l’ouest du pays….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.