Mes Marches à Londres

Voici une nouvelle rubrique pour vous proposer mes Marches à Londres et autour de la capitale britannique. En général, je pars pour une dizaine de kilomètres, parfois plus.

L’idée n’est pas de répéter les endroits insolites listés par les nombreux blogs mais de partager mes balades préférées. Cette rubrique ne peut pas intéresser ceux qui n’aiment pas marcher ou qui veulent prendre leur temps pour flâner ou magasiner. Elle n’intéresse pas non plus ceux qui habitant Londres recherchent juste une adresse pour aller prendre un thé ou passer une petite heure. Pour ceux-ci, il existe de nombreux   blogs regroupant les sites insolites comme le musée des transports, la serre du Barbican ou le sky Garden.

http://www.lespetitesjoiesdelavielondonienne.com/10-adresses-insolites-londres/

 Ou https://www.befrenchie.fr/visite-insolite-londres/

Les sources de mes Marches à Londres

Pour mes promenades, je m’inspire souvent des ouvrages et visites de Andrew Duncan et des excellents petits guides « walking London »  par Stephen Millar dans la collection Metro. https://metropublications.com/collections/metro-guides

 Une foultitude de ressources en ligne me servent de référence dont les magnifiques promenades proposées par la RATP locale, la TFL https://tfl.gov.uk/modes/walking

Je m’inspire des tours et coups de cœur personnels ainsi que des visites guidées . Et je pimente le tout d’articles lus dans la presse britannique. Enfin, je recours aux suggestions d’amis blue badge (les guides officiels de Londres). Je tiens ici notamment à remercier mon amie Florence Clarke pour ses précieux conseils et échanges.

Ici, je ne cherche pas à concurrencer les excellents guides de musées ou de ville ou les musées eux-mêmes qui regorgent d’informations précieuses sur leurs sites. J’essaye juste de partager mes envies et belles surprises hors de la foule et des lieux archi connus. Mes promenades s’attachent à des quartiers moins connus, pas forcément centraux et pas toujours folichons a priori. Certaines marches sont courtes (Harrow peut se parcourir en 1h) d’autres peuvent durer la journée (Hampstead) selon votre propension à marcher vite, flâner vous arrêter pour un café etc…

Des Marches à Londres pour Français

Comme je reste envers et contre tout conférencière française, l’idée est de regrouper des marches offrant un attrait culturel, architectural ou historique pour les Francophones. Contrairement aux sites ou guides traduits, mes références sont donc en lien avec l’histoire et les connaissances hexagonales.

 En bref, Mon but est de pimenter les fins de semaine en partant de points desservis par le métro. Je ne prends pas en considération le bus sujet à changements et travaux, ni la voiture trop difficile à garer dans la région londonienne. Vous ne trouverez pas non plus de conseils de haltes gastronomiques pour éviter toute déception due à une fermeture, une baisse de qualité ou des goûts différents. Mais je peux proposer des lieux où se désaltérer/ grignoter

Enseignes et autres décors étranges pour ponctuer les balades

Le long de ces marches vous rencontrerez des éléments insolites pour nous hexagonaux, ainsi que des petits trésors, parfois jalousement cachés. Qu’il s’agisse d’enseignes, de statues, de mobilier urbain ou de plaques chacun raconte une histoire et nous aide à mieux aimer Londres.

De la même manière, au risque de paraitre benêt, nous aimons bien photographier les cabines de téléphones, autobus à impérial, boite aux lettres si typiquement britanniques. Alors pourquoi ne pas inclure aussi dans ces promenades la jolie borne, l’enseigne originale ?

Les plaques, si londoniennes

Car, les plaques abondent à Londres. Notamment les plaques bleues rondes en céramique émanant de English Heritage, l’équivalent de nos Monuments Nationaux. Depuis 1866, cette organisation nationale a apposé pas moins de 950 plaques sur les murs ou monuments de Londres. Elles commémorent la naissance, ou le simple passage de personnalités. Elles apparaissent d’ailleurs comme un des symboles de la capitale britannique. A tel point que le English Heritage leur consacre un site : https://www.english-heritage.org.uk/visit/blue-plaques/about-blue-plaques/. De nombreux articles et tours leur sont consacrés et elles constituent un véritable objet d’adoration.

Pourtant vous risquez d’être surpris par la prolifération d’autres plaques. On en trouve par exemple des marron pour l’Art Society, des vertes lorsqu’elles émanent des quartiers de Westminster et Islington. La société des Transports, elle, appose des plaques rouges.

La corporation de Londres quant à elle, commémore des lieux disparus ou des personnages célèbres par des plaques bleu plus foncé et carrées. On l’aura compris, la chasse à la plaque est un sport typiquement londonien et il occupe beaucoup. Bien entendu, toutes les plaques ne nous concernent pas nous les Français. Et si je pointe allégrement celles portant sur nos célébrités, je passerai en revanche sous silence celles qui rappellent le séjour éclair d’un présentateur de la BBC des années soixante ou d’un poète intraduisible et donc quasi inconnu en nos contrées.

Voici donc résumé le propos de ces pages : marches, découvertes et jolis moments. Il ne vous reste qu’à chausser vos sneakers ou trainers pour me suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.