Quartiers de la Havane

Les quartiers de la  Havane possèdent quelques particularités  par rapport au modèle colonial traditionnel.

Urbanisme colonial pour le centre

La colonie espagnole typique  s’organise autour d’une place centrale qui concentre les pouvoirs économiques, politiques, militaires et religieux. Néanmoins, la capitale cubaine se distingue par une organisation polycentrique.https://visitesfabienne.org/wordpress/cuba/la-havane-2/

La ville coloniale de la Havane remonte au XVIème siècle et a  connu son heure de gloire au XVIIIè avec le commerce triangulaire. La situation de son port explique sa croissance et son succès.

En effet, localisée dans le golfe du Mexique le site possède l’extrème avantage de se trouver sur le passage du Gulf Stream. Ce détail essentiel explique que le port se soit affirmé comme un lieu de passage quasi obligatoire des convois de retour vers l’Europe. La ville coloniale a donc cru et a nécéssité des fortifications pour faire face aux envahisseurs. Pirates, Anglais ont essayé à tour de rôle de s’emparer de la cité. D’où un système de fortifcations tout  fait sophistiqué.https://visitesfabienne.org/wordpress/muraille-de-la-havane/

Lorsque le commerce des esclaves s’est écroulé, puis lorsque l’étau colonial espagnol s’est desséré, on a abattu les murailles devenues inutiles. La ville est alors sous domination américaine et s’est agrandie à l’emplacement de l’ancienne fortification mais aussi le long de la côte./https://visitesfabienne.org/wordpress/le-malecon/

Le Français Forestier s’est alors chargé de mettre en place un plan directeur par quartier. Et la ville s’est ainsi lotie peu à peu selon un urbanisme réfléchi et regulier.

.

Au dela de la muraille, un urbanisme moderniste

C’est au XVIIIe que sont apparues les calzadas ces chemins qui permettaient de sortir de la ville et de franchir la muraille. Puis au XIXe, La ville s’est   considérablement étendue avec l’ouverture de grandes promenades, comme le Prado et le Parque Central. Elles ont été converties en avenues et places au tournant du XXès. C’est alors que le Champ de Mars est devenu parc de la Fraternité. Mais c’est aussi à ce moment que le Malecon a été tracé et construit et que les quartiers nouveaux de Centro Havana, Vedado puis Miramar sont apparus…

La Havane s’est constituée au cours des décennies de l’agrégation de communes, les municipio, devenus autant de quartiers.

Les plus visitées sont :

  • la vieille Havane (quartier colonial)
  • Havana Centro avec des magasins sortis des années 1940 (centre commercial à l’ambiance complètement cubaine)
  • le Vedado des cinémas (avec de vrais joyaux arts nouveaux ou déco)
  • le Malecon (front de mer),
  • la Plaza de la Revolucion où ont lieu les grands rassemblements officiels
  • Miramar, quartier de Playa avec ses demeures néo classiques, art déco et ses échappées sur la mer
  • Ou encore les zones plus résidentielles de Siboney ou Flores (à l’ouest).

De l’un à l’autre il faudra emprunter les transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.