Que faire à Vancouver

carte vancouver e

Vancouver, capitale de la pluie, ce qui veut dire que pour profiter de la ville mieux vaut venir équipé ! Qu’importe on trouve des parapluies partout ! Une fois prise cette première précaution que faire à Vancouver ?

Un site somptueux

Mieux vaut savoir que si le site est somptueux et fantastique pour les amoureux de nature, et même de shopping, les fans d’architecture sont moins gâtés. Peu de beaux édifices, une vraie homogéneité architecturale (pour ne pas dire une certaine monotonie).

Pour autant, entre les quartiers, les parcs et les musées il y a de quoi passer de beaux moments. Pour une découverte de la ville seule,  2 ou 3 jours peuvent suffire. Mais il faut ensuite partir découvrir la région, magnifique.

La ville profite à plein de l’été qui peut être très beau, doux et pas forcément trop arrosé et qui abonde en festivités. Circuler en voiture dans le centre peut se révèler fastidieux et onéreux (en raison de la circulation et de la rareté des parkings). Préferer le bus, le vélo, le taxi ou les pieds !!!

Le centre-ville

Pour commencer, on peut partir dans les vieux quartiers de Vancouver, à savoir :jardin japonais vancouver
Gastown : c’est le quartier ancien, hipster de Vancouver (entre autres) avec de jolis batiments, des rues pavées, une horloge à vapeur, des restaurants sympas, des galeries d’art et des boutiques de souvenirs. S’arrêter avant East Hastings. On peut éventuellement faire un détour par Chinatown, assez décevant tant par l’ambiance, que par les commerces. La zone n’est pas très bien famée. A voir néanmoins le jardin Sun Yat Sen. En dépit des critiques qui considèrent que l’entrée du parc est chère et qu on peut se contenter du petit jardin public crasseux voisin, la visite est extrêmement intéressante et dépaysante.

– De là, on peut rejoindre Canada Place, passer devant le chaudron olympique puis Coal Harbour en profitant des départs de croisières et de balades en hydravion 

Parcs et îles

Stanley Park, c’est un parc d’une grande beauté : forêt primaire, totems, points de vue, rien n’y manque.. On peut y marcher, y louer un vélo (sur Denman), admirer le Lions Bridge,visiter l’aquarium ou profiter des plages. Pour s’y rendre Bus #19 , #5 or #6
vancouver.ca › … › Parks and recreation › Parks, gardens, and beaches

– On peut continuer en vélo et parcourir le seawall, le long des plages et manger entre Denman et Davie Streets, zone qui abonde en restaus sympas. Un peu bondé l’après-midi, mais les plages sont belles, (English Bay par ex) plaisantes et on peut y pratiquer une foule d’activités : volley, kayacking – mieux vaut réserver-

– Le 2e jour on peut partir du Seawall et rejoindre Kitsilano et UBC en contournant le Science Telus Centre, www.scienceworld.ca

– On atteint Granville Island, à vélo par le Seawall ou par Aquabus ce qui permet de traverser False Creek. Les petits ferries partent du centre aquatique au pied de Grandville Bridge (2 compagnies, meme tarif) et sont bon marché, fréquents (toutes les 15mn environ) (le prix d’un ticket de bus, préparer la monnaie), c’est une traversée plaisante et très belle. Theatres, performances de rue, belles boutiques resto sympas, marché cher mais sympa, brasseries bien agréables, musique le dimanche

– En continuant le long de la cote, on atteint Vanier Park petit parc où se nichent 3 musées : le HR MacMillion Space Center pour les enfants, le vancouver Maritime museum.

Maritime Museum, www.vancouvermaritimemuseum.com et le City of Vancouver Archives
– Toujours en suivant la cote, on accède à Kitsilano. Les plages de Kits sont fantastiques pour les sports d’eau : planche, paddleboard…. Pour s’y rendre, le mieux hors le vélo est le bus 4 jusqu à Cornwall Avenue, the place pour les restaurants. On peut aussi faire un détour vers les boutiques de la 4e Avenue.

L’Université de Colombie Britannique

– On arrive alors sur UBC, le grand domaine universitaire que l’on peut visiter pour admirer la qualité des installations. On peut en profiter pour admirer le magnifique jardin japonais, la roseraie et surtout surtout le fantastique musée d’Anthropologie. Bizarrement il n’est pas indiqué comme un MUST de Vancouver pourtant il est remarquable. https://moa.ubc.ca/

botanicalgarden.ubc.ca/visit/nitobe-memorial-garden

– On peut finir la journée à Yaletown. C’est un des quartiers résidentiels à la mode. Le centre regorge de petits restaurants branchés dans les petites rues Hamilton, Homer, Mainland entre Davie et Smithe ce derrière le très actif community center de Roundhouse et la station skytrain éponyme.

Galeries artistiques et marchandes

– Pour un 3e jour à Vancouver, on peut s’aventurer hors des sentiers battus ou préferer le shopping. Dans ce cas, direction Robson ou Davie Street 2 grandes artères parallèles, Georgia str de Downtow. On peut en profiter pour visiter la galerie des Beaux Arts (pas indispensable, le bâtiment n’est pas mal, style Beaux-Arts. Il y a foule le mardi soir de 5 à 9pm car l’entrée n’est plus payante officiellement mais selon la générosité de chacun (donations)…., ou la moins connue mais excellente galerie Billy Reid, mon coup de cœur en BC. Billy Reid est un orfèvre sculpteur Haida de talent et ses créations sont merveilleuses. . www.billreidgallery.ca/

En hiver, on peut profiter de la patinoire sur Robson Square en contrebas
– On peut aussi  prendre le Seabus (12mn de traversée) pour se rendre sur Lonsdale Quay Market et profiter du grand mall Park Royal de North Van.

– Plus amusant, on peut aller déjeuner ou prendre un café sur Commercial Drive, l’ancienne Little Italy. Skytrain Broadway Station, ou bus #9, #99 and #20

– Enfin, on peut aller voir l’Hôtel de ville sur Broadway puis, près de Main Street, le très beau parc avec vue sur les montagnes du North Shore Queen Elizabeth Park. Au printemps vous y admirerez les cerisiers du japon en fleur. Les plantes et oiseaux exotiques font la notoriété du Bloedel Conservatory.

Vancouver pratique

vancouver pratique e

Un petit Vancouver pratique avec des idées, des conseils pour réussir votre séjour dans la 3eme cité canadienne.

Quelques surprises

  • La première surprise est que Vancouver tient son nom d’un explorateur britannique. Celui-ci est venu en 1792 en territoire autochtone dans une zone explorée par les Espagnols. D’où les dénominations locales, Spanish Beach, Cordoba Street, English Bay, Galiano Island,…. La présence autochtone y est beaucoup plus forte que partout ailleurs au Canada.
  • La seconde surprise est le climat. Certes Vancouver est la ville la moins froide du Canada mais elle jouit d’un climat océanique…Il y pleut autant qu’à Seattle, c’est-à-dire beaucoup plus qu’en Ecosse….

Parapluie et chaussures de sport, les premiers achats

  • Du coup, le premier investissement (que vous veniez pour une durée limitée ou non) est le parapluie, le second les bottes, le troisième le ciré (les 3 sont INDISPENSABLES) en revanche pas besoin de grosses bottes de neige ou d’anorak sauf si votre plan implique aussi le surf et/ ou les skis.
  • Vancouver c’est fantastique pour les amoureux du sport, des paysages sublimes et de la nature. Si votre truc c’est les musées, le patrimoine architectural, vous n’ëtes pas obligés d’aller si loin car c’est loin très loin (9h de décalage horaire avec la France.
  • Du coup il y a beaucoup de jeunes visiteurs francais et Le gros de la communauté est formée de jeunes trentenaires travaillant dans les nouvelles technologies principalement et amoureux de nature, surf etc…. Pour eux qui s’installent (un lien s impose : guide du croutard).https://www.facebook.com/groups/le.guide.du.croutard/

Se déplacer dans les transports en commun

  • C’est une ville bien organisée pour les transports. Tout est moderne rapide et relativement sûr. Il convient d’éviter cependant East Hastings, Chinatown le soir, Grandville street dans sa partie moins commercante. en effet, ce sont des lieux de rassemblement des junkies et clochards du continent en quête de drogues légales et d’un climat doux.
  • Il faut la monnaie dans les bus sinon on peut acheter des carnets à waterfront ou ou au London Drugstore (par ex au carrefour Robson et Grandville au sous sol). Un ticket est valide durant 1h30 pour les bus et le skytrain. Dans les aquabus payer directement (là encore il faut la monnaie) le prix dépend de la zone. On peut louer des bicyclettes près de Stanley Park sur Denman.
  • Un bon plan pas cher nourriture est les foodtrucks autour de Grandville et Robson sinon il faut absolument se régaler de sushis. Sinon manger, se loger, tout est fort cher à Vancouver.
  • carte vancouver