Découvrir La Havane

la havane

Voici une série d’articles pour découvrir La Havane. De cette ville où j’ai vécu et travaillé plusieurs années, je vous livre mes itinéraires préférés, mes adresses et coups de coeur.

Le Grand Théatre de la Havane

https://www.lemonde.fr/m-voyage-le-lieu/article/2016/04/19/la-havane-belle-en-mouvement_4904893_4497643.html

L’idée ici est de donner quelques jalons à ceux qui doivent s’installer ou ceux qui veulent voyager dans cette ville peu ordinaire.

Vue depuis le célèbre Malecon

Une idée générale de la ville

En premier lieu, je vous conseille de commencer par un itinéraire global qui vous permettra de prendre la mesure de la ville. Vous pourrez retrouver mes propositions de visites sur une appli bien pratique, https://www.escapad.io/ Une fois chargée sur votre téléphone, vous pourrez regarder les itinéraires que je vous ai concoctés sur Cuba. il y en a maintenant 3 pour la seule ville de la Havane !!! En outre, vous y trouverez mon carnet d’adresse.

La ville coloniale fut fondée au début du XVIè siècle par les Espagnols. Elle s’affirma dès le début du XVIIeme comme capitale. Ce, même si les colons avaient commencé leur exploration, et donc leurs fondations de ville, à l’Est du pays depuis Baracoa. Abritée des pirates et des ouragans par sa baie, la Havane paraissait en effet plus facile à défendre. Le quartier colonial se développa du coup assez rapidement.

La ville se trouvait sur les routes de navigation, face à la côte continentale. Ainsi, les bateaux profitaient du courant du Gulfstream pour racourcir le temps de trajet. https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-gulf-stream-2471/

Itinéraire des courants marins
Rue de la Havane, photographie de Karina Berto

Une croissance régulière

Rapidement protégé par une muraille et un dispositif de fortifications, le quartier colonial, conformément aux ordonnaces du roi d’Espagne Philippe II, crût selon un modèle régulier. Pour autant, on préféra une ville polycentrique au plan hippodaméen classique des colonies traditionnelles. De fait, le quartier colonial offre la singularité de s’articuler autour de plusieurs places, 5 et non d’une Plaza Mayor.

Belles places de la Havane.

Une fois arpentée la zone historique, il est intéressant de regarder les quartiers plus modernes. Le Parque Central et le Paseo de Marti, à l’emplacement de la muraille datent de la période riche où les Américains venaient profiter de Cuba. Je vous y propose des promenades mais aussi des découvertes de musées. En feuilletant mes pages, vous verrez également des itinéraires plus originaux. Je vous recommande ainsi le Wall Street de la Havane, ou les murs et fresques de la ville. En vous éloignant de la zone coloniale, je vous conseille de partir découvrir les utopies d’urbanistes que sont le Vedado ou Miramar.

N’hésitez pas, il y a de quoi rester quelques jours à la Havane. Et si vous voulez que je vous aide à organiser votre voyage, envoyez-moi un mail :

fabienne.visites@gmail.com

ou retrouvez moi sur https://www.vialala.fr/voyage-sur-mesure/offre/cuba-express

Vue de Calle Tacon depuis la Place d’Armes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.